Axelles Communication - Agence de communication - Nantes
Menu


Agir contre le harcèlement à l’école - 13/03/2018



Agir contre le harcèlement à l’école

Le harcèlement scolaire n’épargne potentiellement aucun établissement. Pour autant, ce phénomène n’est pas une fatalité. De l’école primaire au lycée, nos élèves et nos communautés éducatives se mobilisent pour agir contre cette violence malheureusement ordinaire.

La prévention dès le plus jeune âge

Afin d’endiguer cette violence, l’accent doit être mis sur la prévention, dès la maternelle. Les enseignants de primaire et personnels d’éducation veillent à travailler « le bien vivre ensemble » à travers des pratiques collaboratives régulières entre élèves. Les valeurs de partage et d’empathie ne sont pas innées mais se travaillent par des jeux visant à développer les compétences psycho-sociales.

A l’école St Jean-Ste Bernadette à Saint Nazaire, les élèves du CP au CM2 ont été invités à réfléchir sur le harcèlement scolaire à travers des questions simples : Qu’est-ce qui peut nous rendre malheureux à l’école ? Qu’est-ce qui peut nous gêner dans nos relations avec les autres ? Y a-t-il des situations qui nous font peur ? qui nous embêtent ? qui nous chagrinent ?

affiche sur le harcèlement réalisée par des écoliers

A travers leurs mots d’enfants, ils décrivent les situations concrètes que vivent les victimes. Ils encouragent à faire appel à un adulte, parent ou enseignant, et par là même, à briser la loi du silence.

L’adolescence, période à risque

A la période charnière qu’est l’adolescence, les risques de harcèlement en milieu scolaire sont les plus forts. 
Un jeune qui s’attribue le rôle de harceleur compense une peur de ne pas être à la hauteur et une incapacité à affronter ses propres angoisses. Les mécanismes régissant la situation de harcelé et celle de harceleur sont finalement identiques. Ils reposent avant tout sur une perte d’estime de soi. A cela s’ajoute l’effet de groupe, prépondérant à cet âge. Le harceleur se sent « exister » à travers le regard de ses camarades spectateurs, témoins de ses agissements sur la victime. Evolution technologique oblige, le harcèlement ne s’arrête plus aux portes de l’école mais continue bien souvent sur les réseaux sociaux…
Afin de remédier à ce phénomène, des actions préventives sont mises en places dans nos collèges et lycées sous des formes variées.
Les élèves de 6ème de la classe numérique du collège St Jacques de Compostelle à Nantes ont choisi de s’exprimer en vidéo. Ils dénoncent en images des actes isolés qui additionnés conduisent à une véritable situation de harcèlement. Ils concluent leur film par l’intervention bienveillante de l’adulte, première solution à envisager pour remédier à ce fléau.

Au lycée Saint Clair de Derval, les jeunes ont été sensibilisés au harcèlement scolaire lors d’une semaine dédiée. Ils ont pu bénéficier des interventions de l’association Marcel ment, véritable boîte à outils contre le harcèlement, et de la Brigade de Prévention de la Délinquance Juvénile (BPDJ). Marie-Pierre Destin, mère de Jonathan, un adolescent harcelé qui a tenté de mettre fin à ses jours, est également venu témoigner du calvaire vécu par son fils.
Les élèves de 4ème-3ème CAP et 2nde, ont ensuite participé à deux ateliers. Encadrés par des enseignants et une animatrice socio-culturelle, ils se sont mis en scène lors d’un exercice théâtral. Enfin, ils ont imaginé des outils de communication contre le harcèlement scolaire.

Voir les travaux des élèves

La prévention du harcèlement scolaire, à tout âge, est la clé pour venir à bout de ce phénomène. A travers ces exemples concrets, nos élèves, enseignants et personnels d’éducation travaillent ensemble pour libérer la parole, premier pas pour venir en aide aux victimes.